Où est le centre de l'univers ? | Geek Café
mardi 24 avril

Où est le centre de l’univers ?

On entend souvent dire que l’univers a commencé lors du Big-Bang et qu’il est depuis en expansion. Une question légitime se pose donc, si le Big-Bang est parti d’un point unique et que l’univers s’étend à partir de ce point, où est ce point qui doit donc être le centre ?

Pour répondre à cette question il faut d’abord comprendre que contrairement à ce que l’on pense instinctivement, le Big-Bang n’a pas été une explosion de matière à l’intérieur de l’univers vide mais bien l’expansion de l’univers lui-même vide et matière en même temps (à l’intérieur de quoi me direz-vous ? Bonne question).

Ceci implique que dans les faits, chaque point de l’univers par exemple votre tête ou celle de votre chat apparaît être au centre de cette expansion.

Pour comprendre cela, l’analogie classique est celle du ballon de baudruche. Considérez un ballon vide sur lequel vous dessinez des points, ces points représentent des amas de galaxies. Quand le ballon gonfle, chaque point à sa surface s’écarte de tous les autres, c’est que l’espace entre les galaxies augmente tout comme le reste de l’univers et de plus en plus vite ! (c’est la gravité qui fait que les galaxies elles-mêmes gardent une taille constante).

C’est Edwin Hubble (oui, comme le téléscope) qui observa en premier ce phénomène en 1929 en remarquant que les ondes lumineuses issues des galaxies très distantes étaient décalées vers le côté rouge (grande longueur d’onde) du spectre comme si les ondes avaient été étirées pendant leur voyage dans l’espace.

En mesurant précisément la longueur d’onde de cette lumière, Hubble remarqua que les galaxies s’éloignaient les unes des autres à une vitesse proportionnelle à leur distance respective (donc de plus en plus vite !)

La réponse à la question « où est le centre de l’univers? » est donc la suivante. Le début de l’expansion était et est toujours exactement en tout point de l’univers, c’est à dire partout. Et les scientifiques ont même des preuves expérimentales de cela. En effet, n peut encore détecter la lumière issue du Big-Bang sous la forme d’un rayonnement cosmique appelé « Fond diffus cosmologique« , ce rayonnement rempli l’espace en tout point et se propage dans toutes les directions en même temps à partir de partout… pour les curieux voici à quoi il ressemble :

Voilà, vous saurez maintenant quoi répondre quand on vous dira « Tu n’es pas le centre de l’univers je te signale » à savoir « Bah justement si ! Et je peux le prouver » :)

[PopSci]

Créateur de Geek Café. Thésard flemmard spécialisé en procrastination, j’aime la science mais ce n’est pas toujours réciproque

Facebook Twitter Google+ 

5 commentaires

  1. Oui, mais ça ne réponds pas à la question « Où est le centre actuel de l’Univers ? ».
    Si tout point était effectivement le centre de l’univers à t0, à t>0 l’univers cesse d’être un espace réduit à un point et devient – peut-être – l’équivalent d’une sphère plus ou moins déformée. Dans ce cas est-il possible à l’heure actuelle de déterminer le centre de cette sphère, en l’approximant par exemple par le centre de gravité de l’espace total ?
    Et zut… moi qui croyait enfin être devenu le centre de l’univers. 😉

    Répondre
  2. Une question que je me pose : « Les galaxies s’éloignent d’elles à une vitesse proportionnelle ». Les galaxies ne génèrent-elles pas une attraction les unes envers les autres ?

    Si oui on peut éventuellement envisager que l’énergie dégagée par le big bang étant supérieure à leur attraction mutuelle; quand elle sera estompée, elle les attirera les unes vers les autres jusqu’à une grande collision… un nouveau big bang ? notre univers serait alors un cycle perpétuel de big bang > expansion > contraction ?

    Je ne connais pas trop les théories à ce niveau, qu’est ce qui est imaginé/confirmé par les astrophysiciens ? si quelqu’un pouvait combler ma curiosité…

    Répondre
    • Jean-Baptiste

      @Pierre (au passage Salut ! Ca fait plaisir de te voir ici :)) : Oui mais comme on est pas capable d’identifier les limites de cette prétendue sphère, on considère que l’univers est infini et pourtant en perpetuelle expansion puisque le fait même de parler de en dehors de l’univers n’a aucun sens… donc tu es bien au centre parfait de cette expansion, tout comme moi :)

      @Stéphane : Oui c’est une théorie très bien étudiée. Félicitations, tu viens de réinventer le Big Crunch :)

      Répondre
      • @Jean-Baptiste : En réalité, c’est plutôt la théorie du Big Bounce (ou Grand Rebond en français) qu’il vient de réinventer ( http://en.wikipedia.org/wiki/Big_Bounce ).

        La différence entre les deux est que la théorie du Big Crunch prévoit une « chute » définitive de l’univers sur lui même, alors que la théorie du Big Bounce pencherais plutôt vers un cycle comme la bien immaginé Stéphane :
        big bang > expension > contraction > effondrement > big bang > …

        Après à chacun son avis sur la question, les débats sont actuellement ouvert ! 😉

        Répondre

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>