Vidéo : l'incroyable vie d'une cellule vue de l'intérieur | Geek Café
mercredi 18 janvier

Vidéo : l’incroyable vie d’une cellule vue de l’intérieur

Vous savez tous que les êtres vivants bactéries, champignons, végétaux, animaux et même les énigmatiques archées ont comme unité fondamentale la cellule. Soit l’organisme est composé d’une seule cellule on parle alors d’organisme unicellulaire, ou de plusieurs comme nous autres humains qui en possédons des millions, mais que se passe-t-il à l’intérieur ?

 

La vidéo ci-après, produite par un laboratoire de Harvard prend l’exemple de la réponse d’un globule blanc à une inflammation. Les globules blancs sont des cellules du système immunitaire qui se baladent dans le sang et qui peuvent s’activer quand une inflammation est détectée, changer de forme, sortir des vaisseaux sanguins et apporter de l’aide à l’endroit nécessaire.

Je vous laisse regarder la vidéo  (4 minutes) et j’explique un peu après :

D’abord, un peu de bio avant de parler de la vidéo

Quel est le rôle de la cellule ? La cellule c’est la vie, c’est un endroit unique où la loi de l’entropie qui dit que le désordre ne peut qu’augmenter semble temporairement s’inverser (à tort bien sur car localement). En effet du chaos des molécules, se créer l’ordre. Maintenir cette organisation est bien évidemment très coûteux en énergie et impossible a réaliser sur de grands volumes. Le seul moyen est donc de séparer un petit volume où l’on veut créer l’ordre du milieu extérieur par une membrane protectrice >>> et la cellule fût !

Les cellules des animaux, des végétaux et des champignons (qu’on appelle les eucaryotes) possèdent en leur coeur un noyau qui contient 99% de l’ADN (information génétique) de la cellule. Ce code génétique contient les informations nécessaires pour la vie de la cellule et notamment le code des protéines qu’elle utilise.

Il faut bien préciser que toutes les cellules ont le même code génétique, une cellule de votre peau et une cellule de votre cerveau ont exactement la même information de départ, mais comme vous vous en doutez elles n’en expriment pas la même part, c’est ce qu’on appelle la régulation de l’expression génétique.

Bref, chaque cellule exprime certaines protéines qui lui confèrent une fonction propre. Mais ce n’est pas tout, certaines cellules répondent également à des informations venant de l’extérieur en modifiant leur comportement interne.

Quelques explications sur la vidéo

Sympa non ? Vous pouvez vous dire que c’est amélioré et scénarisé mais à part les couleurs, des millions de choses du même genre sont en train de se passer partout dans votre corps pendant que vous lisez ceci :)

  • Au début on voit le globule blanc en entier dans un vaisseau sanguin avec les globules rouges qui passent autour
  • Le globule blanc qui longe la paroi du vaisseau s’arrête car des protéines réceptrices  à sa surface ont détecté le signe d’une inflammation (P-selectines). Ceci indique au globule blanc qu’il se passe quelque chose de l’autre côté et qu’il faut y aller. Seulement, pour passer il faut changer de forme et pour changer de forme il faut exprimer des protéines spécifiques.
  • Par la suite tout se passe à l’intérieur de la cellule. A cause de la fixation de la cellule sur le P-selectines, une cascade de réactions se met en place. l’information de la fixation va remonter par voie chimique jusqu’au noyau, où l’information va démarrer la production de protéines spécifiques qui vont soit rester dans la cellule soit sortir par le biais des vésicules (meilleur moment de la vidéo)
  • A terme, le changement d’expression génétique et donc de composition chimique de la cellule et de sa membrane va permettre une déformation pour sortir du vaisseau et intervenir sur le lieu de l’inflammation.

Voila voila, je n’ai pas expliqué chaque scène parce que ça serait un peu long, mais si vous voulez que j’explicite certains passages précis de la vidéo, demandez-moi en commentaire ! :)

 

Créateur de Geek Café. Thésard flemmard spécialisé en procrastination, j’aime la science mais ce n’est pas toujours réciproque

Facebook Twitter Google+ 

5 commentaires

  1. Bonjour,

    La vidéo est impressionnante, effectivement, mais j’ai quand même quelques réserves… J’aimerais bien savoir à quoi correspond l’organite qu’on voit passer à la minute 1:15, celui qui ressemble drôlement à un « bonhomme » marchant péniblement en traînant une masse pesante (on dirait presque un esclave de l’Egypte ancienne…). Et puis au moment où les « chaînes » s’assemblent rapidement, en spirales, on croirait que ses composants arrivent de nulle-part et sont attirés comme ça, spontanément. Alors le « spontanément », je veux bien, mais ils ne sortent pas tous du néant si facilement, pas vrai ?

    Du coup, si vous pouviez m’éclairer… je vous en serais très reconnaissante. :)

    Répondre
    • Jean-Baptiste

      @Morfale : alors l’organite n’est pas une organite ! C’est en fait un microtubule (le fil) sur lequel se balade un Dynéine (http://fr.wikipedia.org/wiki/Dyn%C3%A9ine) à laquelle est accrochée une vésicule quelconque (exocytose ou endocytose probablement).
      Pour les chaînes qui s’assemblent alors il y en a 2. Celle en spirale est l’assemblage d’un filament d’actine (http://fr.wikipedia.org/wiki/Filament_d%27actine) qui peut quand même grandir à 80µm par seconde ! La deuxième (qui se referme comme un tube) est un microtubule (http://fr.wikipedia.org/wiki/Microtubule). Les deux font partie du cytosquelette cellulaire (http://fr.wikipedia.org/wiki/Cytosquelette). Et oui les actines ne sortent pas du néant, elles flottent un peu partout dans le cytoplasme c’est vrai que dans la vidéo elle semblent apparaître de nulle part mais ce n’est pas le cas.

      Répondre
      • Mhm… je viens de m’apercevoir que j’ai posé ma question de manière un peu rude, quand même. Excusez-moi ! Et merci d’y avoir répondu si rapidement… J’ai encore quelques interrogations (c’est tout de même surprenant cet assemblage « externe »; je me serais plutôt attendue à une croissance de type « division/multiplication cellulaire », même si ça se passe déjà à l’intérieur d’une cellule… alors est-ce que c’est justement parce qu’on se trouve à une échelle « sub-cellulaire » que le filament se forme comme ça ? Ou bien…euh… en tous les cas c’est beau!), mais ce sera beaucoup plus facile de chercher de l’information maintenant que je sais comment s’appellent ces petites choses !
        Merci encore, vos articles sont très intéressants (et traités avec humour en plus!), bonne continuation !

        Répondre
  2. Alors moi je n’ai pas assez de connaissances pour commenter ou poser des questions.
    J’ai compris le principe c’est le but je pense.
    Ce que je peux dire c’est que j’ai eu la chair de poule de la tête au pieds en regardant: prise de conscience à un niveau supplémentaire, de ce monde intérieur merveilleux dont nous devons prendre grand soin au même titre que nous devons prendre soin de celui dans lequel nous évoluons nous-même!
    merci

    PS, merci à Morfale pour ses questions et à Jean-Baptiste pour les réponses apportées qui m’ont tout autant passionnée.

    Répondre

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>